La métamorphose de la chambre

Publié le par Maxou

Depuis que j'ai décidé de me donner à fond dans mes études (commerce international), il s'avère que mon domicile, et tout particulièrement ma chambre s'est transformé en véritable annexe d'une préfecture.

Adieu donc les zoulis posters de mes films ou bandes dessinées préférés (eh oui je suis un amateur de mangas, , mais je me soigne :-)  ) , et bonjour classeurs, agrafeuses, systèmes de reliure et autres instruments de torture de bureau!

Idem pour les mémorables et intemporels bibelots super utiles qu'on pensait garder pour toujours!
Exit le truc en plastique qui bouge la tête quend il y a du soleil, les restes de bougie parfumée qui sentaient super bon il y à 3 ans, et les cadeaux de soeurette faits main ("ouah trop beau ce pot à crayon en canette de Coca-Colique!").

En revanche, le planning de la semaine, bien tenu à jour, les innombrables post-it collés partout autour du PC, et les piles de dossiers respectivement nommées : "Peu urgent", "Urgent", "Super Urgent", et "Trop Tard", trônent fièrement sur mon bureau.

Le téléphone, auparavant caché derrière les tickets de ciné, les flyers pour magasins où j'ai dû mettre les pieds une fois, et la poussière en moutons ; est maintenant à portée de main, pour intercepter au vol toutes les conversations GIGA SUPER TROP importantes de tout un tas de gens en lien avec le travail ; la sonnerie est en forme, surtout entre 10h et 17h, faut dire que la SNCF aime bien vous appeler pour tout plein de choses quand vous y postulez....

Cet état des lieux m'amène à une réflexion (quel poète ce Maxou hohoho!) : doit-on absolument enterrer toutes ces petites choses du passé afin de devenir adulte? Ca me semble inévitable, et je regrette mon pot à crayon trop choupi, mais en même temps, je sens que tout ça appartient à un temps révolu...

Bon en même temps, il y a des objets que j'ai gardé et que je conserverai durant des années, voire durant toute ma vie, comme  un cadre photo avec les photos d'identité de mes meilleurs amis, la photo de mon père lors de son service militaire, mon verre à alcool préféré (haaaan le Maxou boit aussi, il est multifonctions!).
Mais n'empèche que je regrette un peu ce fouillis artistique...

Voili voilou pour le passage "mélancolie des temps passés" je reviens sur terre, maintenant, mais j'aimerais bien avoir des échos de visiteurs quant à la mutaion chambresque!


Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T

  Tout a fait d'accord avec Mam'AnikoKoro ! Par contre , pour le pot a crayon de Clémence , c'est dur , non ? Je te taquine , lol !!!


Répondre
M

Héhé, mais elle est consciente qu'il y a des trucs "fait main" qui ne sont pas super design, j'en ai fait beaucoup moi-même (dont une boîte à bijoux en boîtes d'allumettes collées et enroulées dans
de la feutrine, un foulard peint à ma façon, j'en passe et des meilleures...)!


A

Maxou dear,
C'est trop mignon ce surnom ! Et d'un : tu écris super bien (fond et forme) et de deux : je suis contente de t'avoir rencontré même si je pourrrrrrrrrais z'être ta grand-mère ! et de trois : tu
n'as tout de même pas tout fichu à la poubelle de tes-anciens-petits-souvenirs-de-quand-t'étais-jeune ? tout jeté dans la corbeille à papier du film "Stupeur et tremblements" (tu l'as bien vu
n'est-ce pas, ce film, toi l'amateur de Japon ?) tout balancé au tri sélectif ? Si ? De quelle couleur le container ? Ma fille aussi a fait la même chose ! Et moi, donc ! mais je regrette parfois
mon choix... J'aurais dû garder ma première trousse de toilette jaune ! maintenant, elle vaudrait une fortune ! Pense-z-y mon grand !
je t'embrasse,
Mam'Anikô Koro :-)


Répondre
M

D'une oui j'ai lu "Stupeurs et tremblements".
De deux, j'ai conservé quelques babioles comme un gratte-crâne, un presse-papiers laqué et une mitre de pape faite en papier, mais sinon beaucoup de choses ont volé oui...
De trois le pot à crayon fait par ma soeurette (fabricante patentée de trucs étranges.